Le chercheur archéologue et anthropologue Gérard Pelaro suit depuis de nombreuses années les traces du Golem.

Les photographies que vous pouvez voir ont été réalisées depuis le début des années 1980 jusqu'en 2017. C'est son photographe attitré, Patrice Leterrier qui en est l'auteur.

Pour des raisons évidentes de sécurité des lieux photographiés, le chercheur ne donnait que les coordonnées de longitude et de latitude. Aujourd'hui cette précaution semble bien dérisoire, chacun peu à l'aide de son portable les localiser avec une grande précision.

Depuis quelques mois il a orienté ses recherches vers les roches et surtout vers les matières d'origine minérales, glaises, argiles sédiments en se concentrant sur le bord des fleuves et rivières et dans les marais.

Jusqu'à ce jour, Gérard Pelaro n'a pu apporter de preuves tangibles de l'existence du Golem malgré les nombreux prélévements effectués pour analyse.

                      La Manche

 

En mémoire migrantes et migrants disparus dansl la Manche le 27 novembre 2021